Pourquoi le français ?

L’apprentissage de la langue française offre une occasion unique de travailler à exprimer sa pensée au plus juste.

Selon le professeur Alain Bentolila, spécialiste de l’apprentissage du langage chez l’enfant consulté par le Réseau Barnabé, l’apprentissage de la langue française offre une occasion unique de travailler à exprimer sa pensée au plus juste, pas seulement au niveau d’une communication utilitaire mais avec la volonté d’être entendu véritablement. Quand on est proche que l’on se comprend bien, on n’a pas besoin de se le dire. Mais plus on est éloigné, culturellement ou par des circonstances socio-politiques, plus la langue a de l’importance pour s’entendre.

Les jeunes élèves avec lesquels nous échangeons parlent arabe, hébreu, anglais… Mais ils aiment apprendre le français pour la culture qu’il véhicule, la richesse de ce qu’il permet de dire.

Interview d’Alain Bentolila le 22 septembre 2010 sur France Inter

Où apprend-on le français ?

À Jérusalem et dans les Territoires palestiniens, 35 écoles chrétiennes enseignent le français comme langue étrangère à plus de 9500 élèves de 6 à 17 ans. Petit séminaire et grand séminaire du patriarcat latin enseignent le français, ainsi que l’université catholique lasallienne de Bethléem.

À Tel Aviv, le collège des Frères de Jaffa est homologué établissement à programme français : l’enseignement y est donné en français (langue seconde), et mène au baccalauréat français.

Consultez la carte des établissement en lien avec le Réseau Barnabé

Stage en immersion dans les écoles en France

Chaque année, principalement en juin, des établissements catholiques français accueillent des professeurs de Terre Sainte en stage de formation en immersion dans leurs classes. Leur objectif : apprendre par la confrontation d’expérience, l’observation pédagogique, la participation au cours, mais aussi la découverte culturelle et la rencontre de collègues français. Cette plongée dans la culture française est complétée par l’hébergement des stagiaires par des familles de l’école.

Découvrir les stages en France

Des scouts en Terre Sainte

Des scouts en Terre Sainte

Voici Sophia, Timothée, Samuel, Gabriel, Capucine, Matthieu et Blandine, tous Compas chez les…

À voir aussi

« Quand on est proche que l’on se comprend bien, on n’a pas besoin de se le dire. Mais plus on est éloigné, culturellement ou par des circonstances socio-politiques, plus la langue a de l’importance pour s’entendre. »

Alain BENTOLILA

Les enjeux, les méthodes, la motivation des élèves et l’aide apportée par l’Enseignement catholique, dans l’émission : « À bonne école » du 22 mars 2010 sur Radio Notre-Dame.

Écouter l’émission