Conseils pour le voyage

Formalités

Les ressortissants français sont exemptés de visa pour un séjour touristique de moins de trois mois. Il suffit d’être en possession d’un passeport français valable au moins six mois après la date de retour.

Autres nationalités : télécharger la liste des exemptions de visa (Ministère israélien des Affaires étrangères)

Bagages

Vous avez droit, en général et à confirmer auprès de votre compagnie aérienne, par passager :

  • à un bagage enregistré en soute, de 20 kg maximum
  • et à un bagage à main avec vous en cabine (55 x 40 x 23 cm) de 8 kg maximum. En plus du bagage à main, un objet par personne est accepté en cabine : sac à main, sacoche ordinateur ou sac bandoulière maximum 40 x 30 x 10 cm. Votre bagage cabine ne doit contenir ni instrument tranchant dont la lame dépasse 6 cm, ni liquides, aérosols, gels et pâtes dans des contenants de plus de 100 ml.
    Consultez la fiche complète sur les restrictions concernant les bagages cabine

Du fait des contrôles de sécurité ou des escales, il peut arriver que votre bagage enregistré en soute arrive à destination avec 24 h de retard. Il est prudent de prévenir cet inconvénient en prévoyant dans son bagage cabine de quoi vivre la première journée (tout en tenant compte des restrictions indiquées ci-dessus).

N’oubliez pas votre passeport, et une bible de poche si vous en avez une.

Monnaie

En Israël et dans les Territoires palestiniens, les prix sont indiqués en shekels israéliens (ILS ou NIS pour New israeli shekel, symbole ₪) taux de change Euro/Shekel. Il est inutile de chercher à s’en procurer avant le départ. Pour faire face aux petites dépenses (boissons, achats…) vous pouvez changer des euros en shekel ou en retirer aux distributeurs automatiques avec une CB internationale, ce qui est plus économique. Les taux les plus intéressants sont pratiqués par les distributeurs situés dans les lieux les moins touristiques ou dès l’aéroport (salle d’attente des bagages ou hall des arrivées). La plupart des commerces touristiques acceptent les billets en euros. Dans les hôtels et certains restaurants ou magasins, il est possible de régler par CB internationale, de préférence les montants importants (s’appliquent alors jusqu’à 4 % de commission et 5 € de frais fixes). Nous pouvons reprendre les shekels qu’il vous reste en fin de voyage.

Téléphone, Électricité

Il n’est pas intitule d’avoir son téléphone mobile français avec soi en cas de nécessité. Les communications sont coûteuses (jusqu’à 2,90 €/min en appel et 1,40 €/min en réception) mais les SMS sont pratiques et économiques. Pensez à vérifier que votre Option monde est activée.

Aucun adaptateur n’est nécessaire au niveau des prises électriques.

Météo, Tenue vestimentaire

Alors que le conflit israélo-palestinien et la situation au Moyen-Orient en général sont une épreuve et une source de division, les éducateurs chrétiens sont appelés à maintenir ensemble des positions parfois inconciliables à vue humaine : solidarité avec les personnes, souci de la justice, sens des responsabilités et de l’histoire, refus de la violence ou du parti pris qui conduirait à rejeter des frères en humanité quelques soient leurs positions ou leurs torts éventuels. Les institutions scolaires partenaires émanant de communautés chrétiennes arabes, les éducateurs français sont invités à ne pas ignorer la société israélienne et les communautés juives et chrétiennes qui y vivent.

La mission des établissements scolaires catholiques français au sein du Réseau Barnabé est exclusivement une mission éducative, spécialement d’éducation à la paix. Celle-ci passe par la découverte de l’autre, l’engagement fidèle, la remise en cause de soi, la recherche de l’unité.

Elle passe aussi par la prière, en forme d’intercession, en acceptant de se tenir, par amour, au cœur du conflit sans en alimenter la violence et pour s’en remettre à Dieu, source de notre espérance.