POURQUOI L’APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS EST-IL SI IMPORTANT
DANS UNE RÉGION OU LA FRANCOPHONIE EST AUJOURD’HUI SINGULIÈREMENT RÉDUITE ?

 
 
 
« Quand on est proche que l’on se comprend bien, on n’a pas besoin
de se le dire.
Mais plus on est éloigné, culturellement ou par des circonstances socio-politiques, plus la langue a de l’importance pour s’entendre. »
L’APPRENTISSAGE DE LA LANGUE FRANÇAISE OFFRE UNE OCCASION UNIQUE
DE TRAVAILLER À EXPRIMER SA PENSÉE AU PLUS JUSTE
 
Selon le professeur Alain Bentolila, spécialiste de l’apprentissage du langage chez l’enfant consulté par le Réseau Barnabé, l’apprentissage de la langue française offre une occasion unique de travailler à exprimer sa pensée au plus juste, pas seulement au niveau d’une communication utilitaire mais avec la volonté d’être entendu véritablement. Quand on est proche que l’on se comprend bien, on n’a pas besoin de se le dire. Mais plus on est éloigné, culturellement ou par des circonstances socio-politiques, plus la langue a de l’importance pour s’entendre. Les jeunes élèves avec lesquels nous échangeons parlent arabe, hébreu, anglais… Mais ils aiment apprendre le français pour la culture qu’il véhicule, la richesse de ce qu’il permet de dire.
 
Radio Notre-Dame
 
 
 22 MARS 2010   
APPRENDRE LE FRANCAIS EN TERRE SAINTE

Les enjeux, les méthodes, la motivation des élèves et l'aide apportée par l'Enseignement catholique, dans l'émission : « À bonne école » du 22 mars 2010 sur Radio Notre-Dame.
 
 JUIN  
PROGRAMME D'ÉTÉ EN IMMERSION EN FRANCE POUR LES PROFESSEURS DE FRANÇAIS
 
 
 15-20 FÉVRIER 2010 
 
2200 LIVRES ET 1400 DVD EN FRANCAIS POUR LES BIBLIOTHÈQUES DES ÉCOLES

Arrivée des livres à Zababdeh près de Jénine
Grâce à nos partenaires du monde de l'édition et à la libraire La Procure, les 9500 élèves qui apprennent le français dans vingt écoles chrétiennes vont avoir accès à plus de 3600 DVD et livres de littérature jeunesse en français (albums,romans, dictionnaires, livres d’histoire ou de poésie). Ils ont été remis entre le 15 et le 19 février aux directeurs et aux professeurs de français de ces écoles de Tel Aviv, Jérusalem et des régions de Bethléem, Ramallah, Naplouse et Gaza par une petite délégation du Réseau Barnabé et en présence de l'attachée de coopération pour le français du Consulat général de France à Jérusalem.
 
APPRENDRE UNE LANGUE,
C'EST CHANGER DE MONDE

TF1 
A l'occasion de la journée de la francophonie, TF1 propose un reportage de 2 min 30 sur une école du Bronx où, là aussi, apprendre le français permet de s'évader d'un univers difficile et aide à construire un autre monde...
 
  

COMMENT L'APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS RETENTIT SUR L'ENFANT


Formation au Centre culturel français à Ramallah le 6 avril 2009A Ramallah puis à Bethléem les 6 et 9 avril 2009, des professeurs de français ont bénéficié dans le cadre du Réseau Barnabé d'une formation sur le développement du langage (oral et écrit) chez les jeunes enfants, les points d’attention à mettre en œuvre pour un apprentissage solide et réussi et les retentissements sur l’apprentissage du français. La formation s'appuyait sur des albums de littérature de jeunesse français fournis par le Réseau, en particulier la collection Chut de l'École des Loisirs
Thème de l’intervention : Connaissances sur le développement du langage (oral et écrit) chez les jeunes enfants – Points d’attention à mettre en œuvre pour un apprentissage solide et réussi, et retentissements sur l’apprentissage du français langue étrangère.
 
 
 OÙ APPREND-ON LE FRANÇAIS
DANS LES ÉCOLES CHRÉTIENNES ?

 
 
 
Guillaume et Clémence avec le père RaedVoilà sept mois que Clémence et Guillaume sont partis avec la Délégation catholique pour la coopération vivre à Taybeh, village palestinien situé à 30 km de Jérusalem dans les territoires occupés de Cisjordanie. Profondément touchés par l’accueil qu’ils ont reçu, ils commencent à trouver leurs marques dans ce nouvel environnement. Clémence enseigne le français de la 6e à la 1e, exactement 100 élèves !
Lire la suite du témoignage...
Délégation catholique pour la coopérationContactez-nous pour partir vous aussi comme volontaire de solidarité internationale avec la DCC, service de l'Église catholique.
Plusieurs écoles attendent des professeurs pour y enseigner le français.