LE RÉSEAU BARNABÉ EST CONSTITUÉ PAR
TOUTES LES  INITIATIVES GÉNÉREUSES QUI SOUTIENNENT LES ÉCOLES DE TERRE SAINTE,
EN PARTICULIER À TRAVERS L'ENSEIGNEMENT DU FRANCAIS
 






 
Un réseau ouvert
 
 
 
 
 
Lieu d'animation de la coopération des établissements scolaires catholiques français
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Interlocuteur
des institutions en Terre Sainte
Créer des liens avec une école de Terre Sainte est une expérience stimulante. Les attentes sont grandes, et très vite les questions se posent : faut-il apporter des financements, quels sont les partenaires sur lesquels s’appuyer, y a-t-il déjà des expériences réussies dont s’inspirer, qu'est-ce qui sera le plus utile à nos correspondants, y a-t-il des priorités à soutenir pour pérenniser leur action éducative, comment ne pas trop promettre et risquer de décevoir ?
 
Toutes les initiatives généreuses prises par les institutions scolaires catholiques françaises en direction des écoles de Terre Sainte forment naturellement ce que l’on appelle « Réseau Barnabé ».
 
Il n’y a pas de formalité ou d’agrément nécessaire pour cela. Chacun est libre et responsable de ses initiatives mais, en agissant de concert, permet de :
  • Poursuivre des stratégies communes, en se complétant naturellement, sans concurrence malsaine et en réalisant ensemble des opérations ponctuelles d’envergure ;
  • Échanger toutes les informations utiles et s’enrichir de l’expérience des autres ;
  • Garantir que les projets de chacun atteignent leur but, grâce à l’aide d’experts, la confiance entretenue avec les partenaires locaux, en stabilisant les acquis. 
 
 OBJECTIFS PRIORITAIRES  
 
Après plusieurs années d’expérience et en lien avec ses partenaires, le Réseau Barnabé est en mesure de définir plusieurs champs prioritaires :
    1. La découverte de la Terre Sainte, des communautés chrétiennes et de leur savoir-faire en matière d’éducation ;
    2. La correspondance entre établissements, à toujours envisager dans la perspective d’une rencontre, de voyages linguistiques et de découverte ;
    3. La fourniture d’outils pédagogiques qui soutiennent l’apprentissage du français ;
    4. La formation des enseignants à une approche plus unifiée de l’apprentissage du français (phonique, scripturale et sémantique) ;
    5. Le renforcement institutionnel des réseaux d’établissements en Terre Sainte par le développement d’une culture locale de formation et d’animation pédagogique.
    6. La coopération à distance entre enseignants et les expériences d’expatriation.
 
À la demande du Secrétaire général de l’Enseignement catholique en France et en lien avec son département Relations internationales, la coordination nationale du Réseau Barnabé est assurée par la Direction diocésaine de l’Enseignement catholique de Paris. La coordination nationale entretient des contacts réguliers avec de nombreux partenaires, les autorités ecclésiales en Terre Sainte et les Services de Coopération et d’Action culturelle du Consulat général de France à Jérusalem et de l’Ambassade de France à Tel Aviv — très actifs auprès des établissements scolaires chrétiens pour y soutenir l’enseignement du français —, qui ont souhaité avoir un interlocuteur unique en France. Elle pilote régulièrement des opérations communes d’envergure, missions d’étude, diffusion d’outils pédagogiques, actions de formation sur place, formation de professeurs de français en France, etc.
 
Pour plus d'informations et pour vous engager : Contactez-nous
« On distribuait alors à chacun suivant ses besoins. Joseph, surnommé par les apôtres Barnabé (ce qui veut dire « l'homme du réconfort »), lévite originaire de Chypre, possédait un champ ; il le vendit, apporta l'argent et le déposa aux pieds des apôtres. »
(Actes 4, 35-37)
 
 
 
HISTORIQUE 
Le Réseau Barnabé est né fin 2006 pour répondre à l'appel du Conseiller de coopération et d'action culturelle du Consulat général de France à Jérusalem. Il s'agissait de promouvoir les échanges avec les établissements scolaires chrétiens, principaux vecteurs de la langue française, et de fortifier la tradition éducative des écoles de Terre Sainte. Après une visite sur place, le Secrétaire général de l'Enseignement catholique en France a confirmé la Direction diocésaine de l'Enseignement catholique de Paris comme coordinateur national. L'existence du Réseau Barnabé a été à l'origine de la visite de plus de 800 enseignants en Terre Sainte, de stages de formation, d'échanges et de voyages d'élèves...