Camps d'été‎ > ‎2014‎ > ‎

Ramallah, jusqu'à la dernière bouchée...

publié le 18 juil. 2014 à 12:58 par Réseau Barnabé   [ mis à jour : 2 août 2014 à 02:58 ]
En ce jeudi 17 juillet, nous voilà partis pour une nouvelle journée avec nos chers enfants de l'école de Ramallah et leurs familles. La fin du camp approche et ça se sent : fatigue, excitation... et malgré cela, les mêmes sourires fleurissent sur les visages, comme au premier jour. Ce jour a été un véritable marathon. D'abord d'animation, ensuite culinaire. Une première mi-temps bien maîtrisée désormais, rythmée par les jeux et les chants, direction la Nouvelle-Calédonie ; la seconde où il nous fallut montrer plus d'endurance, avec une série inédite de trois repas successifs. Jouer... et manger, voici les maître-mots du jour. Car sans compter le traditionnel repas de 14h30, suffisant à rassasier les jeunes et vifs animateurs que nous sommes, il nous fallut honorer deux invitations : une à 15h00 terminée à 17h, puis une autre à 18h30 terminée à 23h00. Gâteaux et champagne pour la première, festin de viandes et de plats cuisinés pour la seconde. Bouchée après bouchée, nous ne faiblissons pas, tentant malgré tout de limiter le remplissage des assiettes. Si le nom de ce qui entre dans notre bouche nous a échappé, son goût reste ancré dans nos mémoires et sa consistance dans nos estomac. Mais ce que nous goûtons vraiment à travers ces plats, c'est la joie qu'éprouvent nos hôtes à nous combler. Oui, voilà ce que nous retenons de cette journée : nous côtoyons, ici à Ramallah, des gens qui veulent nous faire du bien et nous le montrer. Nous ne pourrons pas partir de Ramallah sans emporter ces images d'éclats de rires autour d'un narghileh, où les langages et les cultures se mêlent, dans la joie d'être frères en humanité. Non, nous ne partirons pas de Ramallah sans en avoir goûter jusqu'à la dernière bouchée ! (Thomas)