Camps d'été‎ > ‎2014‎ > ‎

« Pour que le monde un jour soit meilleur »

publié le 14 juil. 2014 à 23:36 par Réseau Barnabé   [ mis à jour : 2 août 2014 à 02:57 ]
https://picasaweb.google.com/104497440077494379313/CampsReseauBarnabeJuil2014#6036010501989963394
Dans notre voyage en Francophonie, ce 14 juillet marquait une parenthèse ; la fête nationale étant, par définition, française, il était difficile de projeter notre petit monde dans un autre pays. Plutôt qu'une « visite » en France et pour ne pas répéter des éléments déjà utilisés les années précédentes (Paris, la Tour Eiffel...), nous avions décidé de célébrer la paix, en cette année du Centenaire de la première guerre mondiale. Célébrer la paix ? ça ne fera pas la une du 20-heures en France, mais vous avez bien lu : quelque part en Palestine, ce lundi 14 juillet 2014, on a célébré la paix. Les enfants ont réalisé un « arbre des souhaits », chacun exprimant sur une feuille de l'arbre son vœu, qui de paix en Palestine, qui de liberté. Ne soyons pas naïfs : des grands mots écrits sur des petits papiers ne vont pas résoudre, à eux seuls les multiples problèmes d'un Proche-Orient autrement compliqué que nos idées toujours trop simples. Mais un arbre, c'est fait pour porter des fruits. On peut espérer que la volonté de paix exprimée aujourd'hui par ces enfants sera plus forte que les rancœurs qui grondent. Célébrer la paix aujourd'hui en Palestine, est-ce bien raisonnable ? Paradoxal, certainement. Prophétique, espérons. (Marie-Hélène)