Camps d'été‎ > ‎2014‎ > ‎

Les gens d’ici

publié le 25 juil. 2014 à 07:21 par Réseau Barnabé   [ mis à jour : 2 août 2014 à 03:01 ]
https://picasaweb.google.com/104497440077494379313/CampsReseauBarnabeJuil2014?noredirect=1#6038970750353786306
Il y a ceux que nous côtoyons, au fil de nos trajets, par le simple échange d’un regard ou d’un sourire,
Il y a ceux qui nous témoignent d’un parcours difficile, chaotique, ceux que leurs pas ont mené en Terre Sainte, qui maintenant cherchent un équilibre dans un engagement militant, spirituel ou encore associatif,
Il y a les Français, que cette terre d’adoption chahute et comble,
Il y a les victimes fragiles, incrédules, dont l’existence restera à jamais marquée par le conflit,
Il y a aussi les pèlerins, qui arpentent la Terre Sainte au pas de course ou dans la méditation. Certains sont seuls, d’autres en groupe, et d’autres encore solitaires dans un groupe,
Il y a les enfants rencontrés à Ramallah, qui font preuve d’une insouciance gaie, insolente, pourtant parfois teintée de fatalisme, déjà,
Il y a leurs parents, qui les couvent, poussent, motivent, encouragent. Ils placent tant d’espoir en eux : « Moi, je ne connaîtrai pas la paix ; mon enfant, lui, peut-être, si Dieu veut… »
Et il y a ces religieux, sentinelles de Dieu, inlassables veilleurs, dont la présence contre vents et marées rassure et parfois encourage les candidats à l’exode à rester, encore un peu.
Tous sont sous le regard de Dieu, un regard bienveillant qui inonde de Son amour,
Tous sont dans une démarche de paix, de cette paix intérieure qui fait rayonner ; et dans un désir de paix pour cette terre et ses habitants.
Tous espèrent encore, malgré tout. Seigneur, prends-les sous ta protection ! (Alice)