Camps d'été‎ > ‎2013‎ > ‎

D'où il est si difficile de repartir...

publié le 1 août 2013 à 05:52 par Réseau Barnabé   [ mis à jour : 1 août 2013 à 05:57 ]
Je garde le souvenir de l'accueil chaleureux de Souad, qui accroche un sourire à son visage même quand elle a veillée jusqu'à 2 h du matin pour nous préparer des courgettes farcies. Nous sommes des étrangers et elle payé pour nous loger et nous nourrir. Mais elle n'est pas payée pour nous sourire et elle le fait, ni pour nous raconter jusqu'à tard dans la soirée ses expériences, son histoire, son pays ; larmes d’une mère lâchées quand elle nous dit que son fils est hospitalisé en Jordanie, sincère compassion quand je lui dis que ma fille me manque. C’est juste normal pour elle, presque une question d'honneur, que l'on reparte heureux de sa maison. Une maison où il est facile d'arriver, mais où il est si dur de repartir... (Grégory)
Comments