Camps d'été‎ > ‎2012‎ > ‎

Samedi 14 juillet : fête nationale à Ramallah et à Jérusalem

publié le 15 juil. 2012 à 07:52 par Réseau Barnabé   [ mis à jour le·3 août 2012 à 23:44 par JF CANTENEUR ]

"Joyeu de France". C'est par cette petite expression sur le dessin d'une de nos jeunes élèves que notre journée très "nationale" a commencé. Elle annonçait notre chère Marseillaise ajoutée aux prière et hymne quotidiens. Nos Jeux olympiques font étape aujourd'hui dans le Grand Sud-Est de la France, Alpes et Méditerranée, occasion de découvrir les joies de la pêche, de la cordée en montagne et de la pétanque, adaptées pour l'occasion sous forme de nouvelles épreuves. L'équipe Strasbourg couronnée médaille d'or et les activités terminées, nous partons braver la chaleur et le check-point, destination Jérusalem. 14 juillet oblige, notre petite communauté participe à l'une des traditions républicaines des plus surprenantes : une messe très diplomatique ("messe consulaire") à Sainte-Anne en l'honneur de notre pays représenté par le Consul général de France à Jérusalem. En sortant, Jean-François nous ouvre à la profondeur biblique du lieu, la piscine de Bethesda : rencontre de l'histoire avec les acteurs d'aujourd'hui et de demain. Au cours de la réception qui suit dans les jardins des Pères blancs, représentants palestiniens et internationaux, religieux et religieuses, volontaires et coopérants francophones et francophiles nous entourent pour partager le verre d'une amitié aussi précaire que nécessaire, facilitée peut-être par le vin de l'abbaye de Latroun et les bulles d'un champagne bien français. Des rencontres pleines de promesses pour notre séjour qui s'installe entre choc des frontières, murs épais et contrôles armées, espérances portées par des visages d'avenir. (Rémi et Virginie)

Comments