Camps d'été‎ > ‎2011‎ > ‎

Jeudi 21 juillet, Mazel Tov !

publié le 23 juil. 2011 à 07:49 par Réseau Barnabé   [ mis à jour le·29 juil. 2011 à 01:29 par JF CANTENEUR ]
Bar Mitsvah au Kotel
Mazel Tov ! Ces cris de joie remplissent l’esplanade du Kotel dévolue comme tous les jeudi matins aux bar-mitsvot. La fête est familiale : les hommes entourent le jeune de 13 ans qui, par cette lecture publique de la Torah, rejoint leur communauté tandis que les femmes observent de l’autre côté de la clôture, prêtes à couvrir leur protégé de bonbons. Le calme et le recueillement de nos cérémonies est bien loin ; ici c’est le fourmillement bruyant, désordonné et ouvert du peuple d’Israël qui chante sa joie.

Rassasiés de bruits de fêtes, nous découvrons le quartier juif de la vieille ville, qui tranche son ordonnancement et la mise en valeur des vestiges antiques. Après le repas, nous prenons un long temps de prière pour commémorer la Cène à la chapelle de la Dormition sur le Mont Sion, avant de nous diriger vers l’institut biblique pontifical où nous attend le père de Gasperis.

Ce jésuite, présent depuis 37 ans en Israël, nous a livré, par des mots longuement pesés, sa vision du pays. Il y aurait trop à dire tant l’intervention était de qualité ; voici quelques points qui m’ont particulièrement marqué. Le retour d’Israël en Terre Sainte correspond à un projet de Dieu ; mais comme tout retour il peut être vécu de deux façons : soit comme le désir de redonner vie aux modes de vie du passé, soit comme un tremplin vers l’avenir. Ces trente dernières années, la position de la société s’est durcie à cet égard avec l’affirmation de l’idée d’un État réservé aux seuls juifs. Cette idée est, selon lui, une grave erreur qui ne tient pas compte de la réalité décrite dans la littérature prophétique (Isaïe, Ézéchiel)…

Pour achever cette journée, nous sommes descendus dans les entrailles de notre hébergement là où la ville romaine construite par Hadrien affleure. Ce décor nous a servi à entrer dans la Passion que nous célèbrerons demain.
(Sébastien)
Comments