Camps d'été‎ > ‎2011‎ > ‎

Mardi 19, Visite à Bethléem

publié le 20 juil. 2011 à 11:44 par Réseau Barnabé   [ mis à jour le·28 juil. 2011 à 01:27 par JF CANTENEUR ]
Tôt le matin, nous nous sommes rendues au Kotel, communément appelé « Mur des Lamentations ». Après un contrôle systématique de sécurité, nous nous sommes avancées vers le mur qui est une petite partie du mur de soubassement du Grand Temple. Il est séparé en deux parties, une partie plus petite réservée aux femmes ; à gauche l’autre partie réservée aux hommes, plus large, car c’est le lieu le plus proche du Saint des saints, le premier haut lieu saint pour les juifs. Les hommes, même non juifs, doivent se couvrir la tête et les femmes les épaules. Les ultra-orthodoxes prient avec tout leur corps en se balançant en avant et en arrière tout en touchant le mur. Nous les entendions parfois pleurer en récitant leurs prières. Lorsqu’ils ont fini de prier et en signe de piété, ils marchent en reculant afin de garder les yeux fixés sur le mur. Ce qui nous a le plus frappées est leur piété et les vêtements des hommes et des femmes ultra-orthodoxes qui semblent avoir gardé la mode vestimentaire du dix-neuvième siècle.
 
Devant la grotte de la Nativité
Puis, en transport en commun, nous sommes allées à Bethléem, territoire palestinien au sud de Jérusalem, c’est une ville entourée de collines arides. Nous nous sommes alors imaginés Joseph et Marie, enceinte, et la difficulté qu’ils ont éprouvée à faire ce voyage. Nous ne pouvions nous empêcher de ressentir l’oppression qu’exerce le mur de protection ? de « séparation » ? Nous avons visité la basilique de la Nativité reconnue comme le lieu où Marie a enfanté. Nous avons été surpris par le manque de sobriété alors que la naissance de Jésus s’est déroulée dans le dénuement le plus total. Ce lieu très petit ne désemplit pas et de fait le temps octroyé par les religieux orthodoxes est très limité. Cela nous laisse peu de temps pour la vénération et la prière. Heureusement nous avons pu nous réunir pour prier dans une église de rite latin à la Grotte du lait. Nous avons terminé notre visite par l’achat d’objet en bois d’olivier.
(Laure)
Comments