MISSION DE COORDINATION

DE LA COORDINATION NATIONALE DU RÉSEAU BARNABÉ,
À JERUSALEM, EN ISRAËL ET DANS LES TERRITOIRES PALESTINIENS DU 30 AVRIL AU 5 MAI 2012


Du 30 avril au 5 mai 2012, trois représentants du Réseau Barnabé, réseau de coopération de l’Enseignement catholique français avec les écoles de Terre Sainte ont effectué une mission de coordination.
 
Point d’étape et Programmation 2012-2013

L’objectif principal de cette mission était de faire le point sur les actions menées depuis 2008 dans le cadre du Réseau Barnabé :

  •  57 professeurs de français ont été rencontrés dans toutes les écoles chrétiennes et interrogés sur leurs besoins.
  • 19 professeurs ont bénéficié d’au moins une visite d’accompagnement dans leur classe donnant lieu à un entretien et un rapport circonstancié.
  • 36 « Programme d’été » ont été proposés aux professeurs : stages de quatre semaines en immersion dans des écoles à Paris, avec des journées de formation (orthographe, grammaire, conjugaison, phonologie, littérature, théâtre, chant).
  • Trois interventions ont été effectuées devant les professeurs de Jérusalem, Bethléem et Ramallah sur le développement du langage (oral et écrit) chez les jeunes enfants et les points d’attention pour un apprentissage solide et réussi.
  • 3600 livres de littérature jeunesse et DVD en français ont été fournis grâce à leurs éditeurs à 18 écoles de Jérusalem, Bethléem, Ramallah, Naplouse, Zababdeh, Tel Aviv et Gaza.
  • Quatre camps d’été ont été développés depuis 2010 pour entretenir la motivation des élèves pour l’apprentissage du français.
  • 15 partenariats avec des établissements français ont été soutenus avec des voyages à la clé.
  • Depuis la création du Réseau Barnabé, près de 600 enseignants et chefs d’établissements catholiques français ont visité des écoles de Terre Sainte.
  • Plus récemment, un premier atelier d’écriture a été conduit en master class.
  • Un programme de coopération avec les sections hôtelières a été initié avec trois premiers stages au lycée hôtelier Albert de Mun à Paris.
Au Consulat général de France à Jérusalem
Une rencontre avec le Consul général de France à Jérusalem a permis de revenir sur ces actions, inscrites dans le cadre de la convention de coopération signée en janvier 2011. Un avenant à cette convention a été rédigé pour l’étendre aux sections hôtelières. L’entretien a mis en évidence l’importance de poursuivre le travail de coordination entre le Réseau Barnabé de l’Enseignement catholique et le service de coopération du Consulat général. Dans cette coordination, le Réseau Barnabé fait également le lien avec les différentes organisations catholiques intervenant dans l’éducation (Œuvre d’Orient, DCC, Ordre du Saint-Sépulcre...) pour s’assurer de la pertinence et de la cohérence des initiatives. L’échange s’est poursuivi lors d’une rencontre avec le Conseiller de Coopération et d’Action culturelle qui a complété notre information sur la situation locale et a souligné l’importance de constituer un dossier permettant d’assurer la continuité de notre coopération au-delà des personnes.

Après avoir fait le point sur les documents actuellement en possession du Consulat général, le sommaire d’un dossier complet à constituer a été dressé :

  1. Définition du Réseau Barnabé : origine ; objet ; acteurs et public visé ; fonctionnement ; coordination ; animation
  2. Partenaires du Réseau Barnabé : coopération avec le Consulat général et rôles respectifs ; coordination avec DCC, Œuvre d’Orient, Ordre du Saint-Sépulcre, institutions ecclésiales
  3. Analyse de la situation actuelle d’apprentissage du français ; atouts et difficultés, évolution perçue ; enjeux éducatifs et institutionnels
  4. Formation et accompagnement des professeurs de français : visites d’accompagnement et définition d’un cahier des charges de ces visites ; par une pratique réflexive, mise en évidence des spécificités du contexte, atouts et points d’améliorations, moyens de préciser la formation utile ; mise en place de réunions de coordination entre enseignants, intra ou extra écoles ; développement de master class, ateliers d’écriture ; programme d’été en immersion en France
  5. Priorités à court terme : harmonisation des pratiques ; master class, ateliers d’écriture ; développement du travail par TBI et visioconférence ; forum pédagogique d’échanges de pratiques en novembre 2013 ; coopération en français au développement des sections hôtelières
  6. Action éducative et partenariats ; motivation des élèves : voyages, rencontres ; camps d’été ; projet théâtre et civilisation ; développement des partenariats bilatéraux par un voyage d’étude en février 2013
  7. Récapitulatif de la programmation des actions prévues en 2012-2013
 
Formation et Accompagnement des Enseignants

Mise en valeur des Ateliers d’écriture

Mise en valeur des ateliers d'écriture
Au centre Chateaubriand de l’Institut français de Jérusalem, un vernissage a permis de mettre en valeur les travaux des élèves des sœurs de Saint-Joseph à Jérusalem. Légitimement fières, les élèves ont chacune présenté leur production écrite et illustrée réalisée lors d’un atelier d’écriture conduit en février dernier. Ce genre d’atelier, mené sous forme de master class en présence des professeurs de français des élèves, est un moyen de mettre l’accent sur la production d’écrit et l’environnement culturel nécessaires à l’apprentissage du français.


Réunion des professeurs de français des écoles du Patriarcat latin

À l’initiative du coordinateur des écoles du Patriarcat latin et à l’occasion de la mission du Réseau Barnabé, une première réunion des professeurs de français des 9 écoles latines des secteurs de Bethléem, Ramallah, Naplouse et Jénine s’est tenue à Beit Jala. Chaque professeur a présenté l’organisation de l’enseignement du français dans son école (âges enseignés, nombre de périodes par semaine, méthodes utilisées) ainsi que le partage du travail avec les volontaires français coopérants. L’attachée de coopération pour le français du Consulat général de France a exposé le développement de l’enseignement du français dans les universités — susceptibles de former les futurs enseignants —, la nouvelle reconnaissance officielle du Delf et l’accord négocié avec Hachette pour céder les droits du manuel Le Kiosque au ministère de l’éducation. Différentes modalités de formation ont été rappelées, dans l’articulation du faire et du dire (formation théorique ou en stage d’observation). Les échanges ont ensuite porté sur l’intérêt d’enseigner le français aux plus jeunes, la part à donner à l’écrit et à l’oral, la dynamique de projet nécessaire pour motiver les élèves. Toutes les visites des enseignants ces dernières années montrent la qualité de leur travail dans des conditions souvent difficiles. Pour construire l’avenir, nous convenons de l’intérêt d’harmoniser les pratiques et de la nécessité d’une coordination régulière des professeurs de français dans chaque école ainsi que par ce type de rencontres inter-établissements.

Programme d’été

La mission a permis de mettre au point les derniers aspects du Programme d’été en France, un mois avant le départ des stagiaires. Quelques stagiaires potentielles ont été repérées pour le Programme d’été 2013.

Nazareth

La mission a visité le collège des Sœurs de Saint-Joseph à Nazareth. Ce grand établissement (1500 élèves du jardin d’enfants au bac) est le seul établissement chrétien de Galilée à enseigner le français, après l’arabe, l’hébreu et l’anglais. Sœur Myriam et les deux professeures de français se sont montrées très intéressées par ce qui pourrait renouveler leurs activités (comme notre Programme d’été) ou les échanges et séjours en France susceptibles d’entretenir la motivation des élèves. Rendez-vous est pris pour développer ces projets.

Actions éducatives et Partenariats

Préparation des camps d’été

À Ramallah et Beit Jala, la mission a permis de préparer les prochains camps d’été en français. À Ramallah, l’école grecque-catholique melkite en a constaté depuis trois ans l’intérêt pour la motivation des élèves et le bain linguistique mais aussi pour aider au renouvellement de la pédagogie et de la relation professeur/élèves. L’école syriaque orthodoxe de Beit Jala organisera son premier camp d’été en français pour initier des enfants qui n’ont pas encore appris cette langue. Ce nouveau camp est préparé en coordination avec l’Alliance française de Bethléem.

Partenariats bilatéraux

La mission a enfin permis de saluer le groupe de La Salle Passy-Buzenval en séjour à Bethléem dans le cadre d’un jumelage très actif avec le Collège des Frères, et d’échanger avec les professeurs sur la fécondité et l’évolution possible de ce genre de partenariats. ■

Cette mission a été effectuée en partenariat avec le Consulat général de France à Jérusalem.