Agir : le Blog‎ > ‎

« À l’heure où blanchit la campagne »

publié le 22 févr. 2021, 08:29 par Réseau Barnabé   [ mis à jour : 22 févr. 2021, 10:18 ]
 17 FÉVRIER 2021 
Alors que quelques flocons volètent au-dessus de Bethléem, Katia et Yara, élèves chez les sœurs de Saint-Joseph, se prêtent au jeu du « Moulin à Paroles »  avec Baptiste, qui lui se trouve en France. Le principe de cet outil ? À l'aide d'un court texte de la littérature française, les élèves apprennent à se connaître, entre France et Proche-Orient, tout en jouant avec les mots, décortiquant un vers, en découvrant le mystère, s'imprégnant de son vocabulaire ciselé... Quelques avions reprennent timidement leurs vols au-dessus de la Méditerranée, mais il est trop tôt encore pour programmer des voyages scolaires. Qu’importe ! le Moulin à Paroles, testé la semaine dernière, fait déjà des émules : Nadia, responsable de l’enseignement du français dans l’école du Rosaire située entre Jérusalem et Ramallah, se met sur les rangs pour faire échanger ses élèves avec des Français du même âge. Finalement, la complexité des relations due au Covid-19 serait-elle une chance ? De nouvelles formes s’initient, et s’ancreront peut-être dans une nouvelle réalité relationnelle.
Comments